TurboImpôt FAQ
TurboImpôt FAQ
2 personnes ont trouvé ceci utile.

Quels éléments puis-je transférer à l’année suivante?

Vous pouvez reporter des dons, des cotisations à un REER, des montants relatifs aux études et de nombreux autres montants à une année d’imposition à venir.

Si vous avez des dépenses ou des crédits qui ne peuvent être appliqués à l’année d’imposition en cours, vous pouvez peut-être les reporter à une année d’imposition à venir afin de réduire votre revenu imposable et l'impôt dû.

Certaines limites s’appliquent aux montants que vous pouvez reporter ou au nombre d’années où vous pouvez le faire. Pour en savoir plus, visitez le site Web de l’ARC.

Si vous avez utilisé ImpôtRapide pour préparer votre déclaration de revenus de l’an dernier et que vous aviez des montants à reporter, ceux-ci sont automatiquement transférés à votre déclaration pour l’année courante.

Voici quelques-uns des montants courants que vous pouvez reporter :

  • Dons de bienfaisance
  • Cotisations à un REER
  • Droits de scolarité et montant relatif aux études
  • Intérêts payés sur les prêts étudiants
  • Frais de déménagement
  • Dépenses d’emploi
  • Solde de clôture de la déduction pour amortissement (DPA)
  • Frais d’utilisation de la résidence aux fins de l’entreprise
  • Demande de report d’une perte
  • Pertes
  • Impôt minimum de remplacement
  • Coût d’acquisition d’actions d’une société à capital de risque de travailleurs (SCRT)
  • Remboursement versé au Régime d’accession à la propriété (RAP)
  • Remboursement versé au Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP)

L’ARC ne permet pas de reporter les montants suivants :

  • Crédits d’impôt fédéraux non remboursables
  • Frais médicaux non déclarés (à moins qu’ils s’inscrivent dans la période de demande de 12 mois qui se termine au cours de l’année d’imposition. Dans ce cas, ne les inscrivez pas dans la déclaration de l’année courante, enregistrez-les et appliquez-les à votre déclaration de l’année suivante.)
  • Les frais de scolarité (fédéral et provincial) transférés d’un enfant ou d’un époux ou conjoint de fait. Toutefois, l’enfant peut reporter ces montants et les demander au cours des années ultérieures.

 

Renseignements connexes


INF15094
p_cg_tto_us_lc_na_question:L6ucvKKHV_CA_fr_CA