Page d'accueil de la Communauté TurboImpôt

J'ai vendu mon condo (à perte), c'est quoi le % à indiquer comme catégorie sur le T776 et comment on procède pour la suite, indiquer la perte etc...

Quel est la catégorie à indiquer pour un condo lorsqu'on a vendu?

Comment procède t-on pour compléter la suite.

    Annuler

    Bonjour

    voici un peu d'information

    Copropriétés (condominiums)

    Une unité en copropriété fait partie de la même catégorie que l'immeuble où elle se trouve. Par exemple, si vous êtes propriétaire d'une unité en copropriété dans un immeuble qui fait partie de la catégorie 3, l'unité est aussi un bien de la catégorie 3. De même, chaque unité d'un immeuble faisant partie de la catégorie 31 ou 32 (IRLM) fait aussi partie de la catégorie 31 ou 32. Pour en savoir plus, lisez bulletin d'interprétation IT-304, Immeubles en copropriété.

    Catégorie 31 (5 %) et catégorie 32 (10 %)

    Les catégories 31 et 32 comprennent les immeubles résidentiels à logements multiples (IRLM) certifiés par la Société canadienne d'hypothèques et de logement. Ils doivent satisfaire à toutes les conditions suivantes :

    • ils sont situés au Canada;
    • ils comportent deux unités ou plus;
    • ils constituent des lieux de résidence relativement permanents pour les occupants.

    Une unité en copropriété fait partie de la même catégorie que l'immeuble où elle se trouve. De même, chaque unité d'un immeuble faisant partie de la catégorie 31 ou 32 (IRLM) fait aussi partie de la catégorie 31 ou 32.

    Pour être compris dans la catégorie 31, l'immeuble doit avoir été acquis après 1979 et avant le 18 juin 1987. Les biens de cette catégorie sont assujettis à un taux de DPA de 5 %.

    Pour être compris dans la catégorie 32, l'immeuble doit avoir été acquis avant 1980. Les biens de cette catégorie sont assujettis à un taux de DPA de 10 %.

    ImpotRapideLeeanne




      Annuler
      Apporter une réponse

      Les utilisateurs s'adressent au forum Communauté TurboImpôt pour obtenir de l'aide et des réponses à leurs questions. Nous souhaitons leur faire comprendre que nous sommes à leur écoute et mettons nos connaissances à leur disposition. Nous adaptons donc le style et le format de nos réponses dans ce sens. Voici cinq règles générales à respecter :

      1. Adoptez un langage informel. Lorsque vous répondez aux questions, écrivez comme vous parlez. Imaginez que vous expliquez la situation à un bon ami et utilisez un vocabulaire simple et courant. Évitez le jargon et les termes techniques autant que possible. Lorsque vous êtes contraint d'employer un terme technique, expliquez-le de manière simple.
      2. Soyez clair et donnez votre réponse immédiatement. Déterminez les informations spécifiques dont la personne a vraiment besoin et fournissez-les. Tenez-vous-en au sujet concerné et évitez les détails superflus. Structurez les informations en liste numérotée ou à puces et affichez en caractères gras les éléments les plus importants.
      3. Soyez concis. Tentez de limiter vos paragraphes à deux courtes phrases et à deux lignes. Beaucoup seront intimidés par un bloc de texte continu et s'abstiendront de le lire. Il convient donc de le structurer. N'hésitez pas à inclure des liens vers d'autres ressources pour plus de détails, mais évitez les réponses qui contiennent uniquement un lien avec peu de contexte.
      4. Soyez à l'écoute. Lorsqu'une question est très vague, prenez du recul et tentez de comprendre ce que la personne recherche. Ensuite, formulez une réponse qui l'amènera vers le meilleur résultat possible.
      5. Soyez encourageant et positif. Efforcez-vous d'éliminer toute incertitude en anticipant les inquiétudes éventuelles des utilisateurs. Veillez à montrer que vous êtes ravi de les aider à obtenir des résultats positifs.
      Annuler

      Questions similaires que d'autres utilisateurs ont trouvées utiles :